Vivre Vigne et Champagne au fil des jours

  • LES SURPRISES DE DAME NATURE

    Une année climatique capricieuse... et des vendanges merveilleuses !

    L’année 2016 a été celle d’une météo imprévisible, déjouant tous les pronostics…

    Quand en 2015 le printemps avait connu de relativement faibles épisodes pluvieux, celui de cette année a atteint un niveau d’humidité rare ! Si la pluviométrie déficitaire de l’année dernière pouvait laisser prétendre à un nouvelle période sèche, il en fut tout autre et la nappe se gorgea d’eau. Le retour du soleil espéré pour juillet se fit alors attendre jusqu’en août ! Un tel phénomène, où les grandes chaleurs de fin d’été et de septembre rencontrèrent toute cette humidité, pouvait faire craindre de grands désagréments pour le raisin…

    Puis, finalement, aidé par un travail soutenu d’entretien de la vigne, les grappes cueillies aux vendanges ont été moins nombreuses mais d’autant plus… superbes !

    Les raisons de ce beau raisin ? La nature de la terre qui entoure la Maison ? Peut-être… La nature réserve souvent de grandes surprises, et quand elles sont belles, il n’y a rien de plus beau !

  • VOS PROCHAINS PLAISIRS CHAMPAGNE !

    Episode 4 : "Les plaisirs du Pinot Noir"

    Après vous avoir présenté les qualités du cépage Chardonnay, voici un cépage auquel est dédiée une autre cuvée de la prochaine trilogie des Champagnes Hubert Billiard : le Pinot Noir.

    Aimant le sol frais, il est le raisin dominant de la Montagne de Reims. Seules quelques générations séparent ce cépage très ancien de la vigne sauvage de la région.

    Sous ses très beaux atours de grains aux intenses reflets bleus, se développe une double richesse pour la dégustation : une fraîcheur d’arômes de fruits rouges associée à une belle structure. Il est le raisin de l’équilibre entre douceur et amplitude en bouche.

    Le mois prochain, un autre cépage aura les honneurs de cette rubrique : le Meunier !
    A suivre…

  • VOTRE VIGNERON VOUS CONFIE SES TECHNIQUES...

    L'éclaircissement des vignes avant vendanges

    A l’approche des vendanges, les derniers soins apportés à la vigne sont déterminants pour la qualité de la récolte. Avec la chaleur de l’été, les feuilles ont fini leur généreuse croissance, mais au point parfois d’étouffer les grappes…

    Pour préserver l’état qualitatif du raisin et continuer à lui faire profiter des rayons du soleil, il est nécessaire d’ « éclaircir » la vigne. Ainsi, dans les dernières semaines qui précédent les vendanges, je parcours ses routes avec ma cisaille.

    C’est au prix de cet effort et de cette attention particulière que les vendangeurs pourront cueillir les superbes raisins qui vous feront quelques années plus tard vos pétillants plaisirs de dégustation.

  • VOS PROCHAINS PLAISIRS CHAMPAGNE !

    Episode 3 : « Les plaisirs du Chardonnay »

    Dans l’horizontale que dessineront vos trois prochaines cuvées Hubert Billiard, le caractère des trois cépages champenois se révélera pleinement à vos yeux, nez et papilles…

    L’un de ces champagnes sera alors entièrement dédié au Chardonnay.

    Les sols argilo-calcaires du terroir de Avenay-Val-d'Or font le bonheur de ce cépage, le seul à raisins blancs en Champagne.

    Finesse et légèreté sont alors ses maîtres mots de ce fruit, dont le vin offre de délicates notes de fleurs et de frais agrumes. Le lent mouvement de ces arômes en fait un cépage qui offre des champagnes d’une très belle évolution dans le temps.

    Bientôt, en dégustant la cuvée mono cépage Chardonnay Hubert Billiard, le temps sera venu de découvrir ce que ces vignes de la Maison ont à raconter et à offrir…

    Le mois prochain, un autre cépage aura les honneurs de cet rubrique : le Pinot Noir !
    A suivre…

  • VOTRE VIGNERON VOUS CONFIE SES TECHNIQUES...

    la vinification en fût

    L’amour sans limite que je porte à la création du Champagne m’a amené à un choix fort pour l’étape de vinification : le passage en fût.

    Cet investissement impose une attention qualitative forte dès le travail de la vigne. Rechercher à travers mes parcelles les plus beaux des raisins est un impératif pour attendre du fût sa pleine expression. En effet, pour reprendre les mots du tonnelier Jérôme Viard, son utilisation demande des vins à « grand potentiel présentant une concentration importante en composés aromatiques ».

    Et, en cave, mon travail de vigneron exige une grande rigueur à chaque étape de la vinification et dans la maîtrise de la durée de passage en fûts. Ma sensibilité est de faire « chanter le bois » dans les arômes de vos champagnes Hubert Billiard, dans une parfaite harmonie des notes boisées avec celle des cépages.

    Le choix des fûts n’est lui non pas laissé au hasard. Ceux de la Maison sont signés de la tonnellerie marnaise de Cauroy-lès-Hermonville. La passion du bois et de la tonnellerie fait battre le cœur des artisans de cette fabrique. Travailler entre passionnés est à la fois un grand plaisir et la garantie d’une exigence partagée. Celle-ci se retrouve également dans le partage de valeurs environnementales et de respect du consommateur : aucun traitement du bois n’est apporté lors de la fabrication de ces superbes fûts !

  • VOS PROCHAINS PLAISIRS CHAMPAGNE !

    Episode 2 : « Le cœur de cuvée »

    Nous vous révélions il y a quelques mois que les trois prochaines cuvées Hubert Billiard seront toutes issues du cœur de cuvée.
    Cette belle expression peut littéralement être formulée comme cœur de la première pression. La cuvée correspond en effet aux premiers 2 050 litres d'une presse de 4 000 kg. Son cœur est alors la partie la plus qualitative du jus, excluant les premières et dernières parties de la pression.
    Seule la qualité optimale de la cuvée rentre ainsi dans l’élaboration de vos trois prochains champagnes, pour des plaisirs de dégustation sans pareil.
    Explication : une densité beaucoup plus importante des composés phénoliques du fruit est exploitée, offrant à la fois davantage d’arômes organoleptiques et un parfait équilibre en acidité.
    Le caractère de ces champagnes est ainsi dessiné avec ce cœur, renforcé par leur identité de... mono cépage…
    A suivre…

  • VOTRE VIGNERON VOUS CONFIE SES TECHNIQUES...

    Particulièrement respectueux de la nature à travers mon travail de vigneron, je suis toujours à l’affût de possibilité de méthodes les plus vertueuses pour l’environnement. C’est ainsi que j’ai fait le choix de remplacer l’Intercep, machine utilisée pour la coupe des herbes entre les pieds, par un outil manuel appelé… bidourette. Cette technique, exigeante et précise, permet alors d’entretenir les parcelles sans en abîmer les précieux pieds de vignes.

  • VOS PROCHAINS PLAISIRS CHAMPAGNE !

    Après le pilote, l'épisode 1 : "la vendange 2011"

    Pour découvrir vos prochaines cuvées mono cépages Hubert Billiard, il faut commencer par revenir 5 années en arrière.
    C’est ainsi en 2011 qu’eut lieu la vendange des raisins Chardonnay, Pinot Noir et Meunier que vous retrouverez bientôt lors de la dégustation de ces mystérieux champagnes. Durant cette année, les quantités de pluies et rayons de soleils se sont avérés être de véritables cadeaux du ciel pour les vignes champenoises. En effet, après un superbe ensoleillement au printemps et une vitesse record de charge en sucre, les mois de juillet et août profitèrent de pluies salvatrices pour une fin de maturation splendide et de très beaux rendements.
    Et, le 20 août, ces si précoces vendanges offrirent pour chaque cépage des raisins à l’équilibre sucre/acidité rare. Devant un si beau cadeau de la nature mes inspirations de vigneron furent évidentes, notamment en faisant le choix du... cœur de cuvée…
    A suivre…

  • VOTRE VIGNERON VOUS CONFIE SES TECHNIQUES...

    Vous le constatez dans les parcs et jardins, la végétation grandit à vue d’œil en ce Printemps rythmé d’averses et de grands ensoleillements.
    Pour le vigneron que je suis, cette explosion de verdure nécessite un soin tout particulier pour la vigne : le labourage. Il s’agit alors de limiter la concurrence des « mauvaises herbes », pour que la richesse de la terre soit toute entière consacrée à la croissance des vignes. Afin que ce travail soit réalisé dans les meilleures conditions d’efficacité, la maîtrise d’une conduite précise du tracteur est essentielle…

  • INSTANT PARTAGE

    Quand le beau soleil printanier offre de belles couleurs… Cette photo est celle de la vigne La Sotabienne, plantée sur les hauteurs du terroir d’Ambonnay, et qui offrira dans quelques mois de magnifiques raisins pour votre cuvée Rosée de Saignée Hubert Billiard.
    Roses fleurs sauvages aux sources du Rosé de Saignée… et si la coïncidence était en fait un heureux présage...

  • UN PRINTEMPS 2016 COULEUR OR, ARGENT, BRONZE...

    Le 14 avril dernier, se sont réunies à Beaune lors du 10ème Concours Mondial des Vins Féminalise, plus 600 femmes professionnelles du vin et œnologues averties.

    Votre Champagne brut LE GAULOIS s'est vu couronné d'une médaille d'OR.


    Et, au Concours des Vignerons Indépendants, la cuvée brut Rosé de Saignée ÉLISA a obtenu une Médaille d'Argent et le Brut PRIVILÈGE une Médaille de Bronze.

  • VOS PROCHAINS PLAISIRS CHAMPAGNE !

    Trois nouvelles cuvées d’exception signées Hubert BILLIARD!

    Bientôt, des champagnes uniques termineront leur belle maturation : des cuvées mono cépages (100 % Chardonnay, 100 % Pinot Noir et 100 % Meunier), chacune millésimée 2011 et issue du cœur de cuvée.

    Elles vous offrent alors une « horizontale » champenoise : la richesse de chaque cépage issu de la vendange d’une même année !

    Et, pour vous offrir des arômes grandioses, seules les vieilles vignes ont été sélectionnées.

    Suivez ces prochains mois dans les actualités du site, le feuilleton de la naissance de ces superbes cuvées !

  • Votre vigneron vous confie ses techniques ...

    La vigne aussi a besoin de magnésium !

    La croissance de la vigne et sa fertilité dépendent en grande partie de sa teneur en magnésium. Une météo humide en juin et juillet peut alors limiter l’assimilation de cet oligo-élément. Un jaunissement du bord des feuilles au pied des ceps, qui s’étend ensuite dans la feuille pour les cépages blancs et laisse place à une couleur rouge pour les cépages noirs… Tels sont les symptômes de ces maux qui finissent par limiter la si précieuse photosynthèse.

    La solution : l’apport en hiver d’un oligo-élément, la magnésie !

  • Cuvée Le GAULOIS, une Etoile au guide Hachette 2015

    Pour la troisième année consécutive le Champagne Hubert BILLIARD a été sélectionné par le guide Hachette

    "Assemblage de pinot noir (60%) et de chardonnay portant l'empreinte d'un élevage en fût: robe or légèrement ambrée, nez puissant et toasté, bouche également marquée par le boisé, avec des notes de fruits rouges."

  • CONCOURS & MEDAILLES : LES RECOMPENSES 2014

    Cuvée PRIVILEGE brut Premier Cru : 2 étoiles au Guide Hachette des Vins 2014
    " Découvert l'an dernier avec cette même cuvée construite sur le pinot noir (80 %, le solde en chardonnay), Hubert Billiard confirme son talent avec la version issue des années 2009 et 2008. Le style est le même : robe d'un or soutenu, palette aromatique étendue, mûre et gourmande (pomme cuite, beurre, réglisse, notes confites et nuances empyreumatiques), bouche ample et longue. La note supérieure est atteinte grâce à un supplément d'harmonie et de complexité. Un champagne de table..."

    Cuvée LE GAULOIS brut Premier Cru : 1 étoile au Guide Hachette des vins 2014
    "...issue de vins plus âgés, elle a bénéficié d'un passage partiel en fût. Son nez puissant mêlant les fruits confits et le boisé vanillé de l'élevage, son équilibre et sa finale fraîche lui valent une étoile. "

    Cuvée ELISA brut rosé Grand Cru : Citation dans le Guide Gilbert & Gaillard 2014
    "Robe soutenue, reflets vermeil. Nez profond aux arômes de fruits rouges (cerise, fraise, framboise) au sirop. Bouche opulente, riche, qui reprend le même registre aromatique. L'ensemble est net, généreux, puissant. Une cuvée de table ou de dessert."

Voir nos actualités plus récentes

Champagne

Copyright 2018 CHAMPAGNE HUBERT BILLIARD Tous droits réservésL'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.